COIN DES CURIEUX : Loup, y es-tu ? Que fais-tu? M’entends-tu ?

Depuis des siècles, le loup suscite de nombreuses réactions chez les hommes, le plus souvent des sentiments de peur et de crainte.
La symbolique autour du loup et de son image a  beaucoup évolué au cours des dernières décennies. Jadis, dans les campagnes ainsi que dans les contes et les légendes, le loup est considéré comme un animal cruel et terrifiant. Pour les poètes du 19ème siècle, le loup devient le symbole d’un être sauvage et libre. Et ce n’est qu’au 20ème siècle, dans la littérature jeunesse, que le loup se transforme en un personnage plus sympathique.

Les bibliothèques vous propose une sélection d’ouvrages autour de cet animal incontournable de la culture populaire. Autant d’histoires qu’on ne se lasse pas de raconter aux enfants !

 

“Faim de loup” d’Eric Pintus et Rémi Saillard – Didier jeunesse (2010)

Alors qu’il erre dans la forêt la faim au ventre, loup tombe dans une fosse à ours. Lapin apparaît et se moque de lui, mais il tombe à son tour dans le trou ! Tel est pris qui croyait prendre. Un récit hilarant d’humour noir, illustré à merveille par Rémi Saillard. Une histoire qui se prête fabuleusement à la lecture à voix haute. Bref, une histoire de loup incontournable à partager à partir de 5 ans.

 

 

“C’est moi le plus fort” de Mario Ramos – Pastel (2001)

Un loup qui a besoin d’être rassuré parcourt la forêt et demande à ceux qu’il croise, du Petit Chaperon rouge aux trois petits cochons, qui est le plus fort. Ils lui répondent tous que c’est lui, sauf un petit crapaud qui lui tient tête.
Mario Ramos était un auteur incroyable. Il déclinait les contes pour enfants avec humour et émotion. Il y traduisait également sa vision du monde.
L’un de ses personnages fétiches était évidemment le loup que l’on retrouve dans les titres : “Le plus malin” ; “Mon ballon” ; “Le loup qui voulait être un mouton”, etc.
L’ album “C’est moi le plus fort” est un récit jubilatoire que les enfants connaissent parfois par coeur. Le personnage principal est bien sûr le grand méchant loup qui rencontre au cours de sa promenade d’autres personnages des contes classiques. Une histoire à lire et  relire aux enfants à partir de 3 ans.

 

 

“La bonne humeur de loup gris” de Gilles Bizouerne et  Ronan Badel – Didier jeunesse (2013)

Voici une adaptation libre du conte populaire “Le loup perd sa proie” qui reçut le prix des Incorruptibles en 2014.
Encore une histoire drôle et absurde, un conte à répétition qui régalera petits et grands
Ce matin, loup gris se réveille de bonne humeur et se met en quête de nourriture. Il rencontre d’abord le bélier qu’il interpelle d’un air fier “« Holà ! C’est moi le lououuuup, je suis le plus beau, le plus costaud ! Gros bélier, je vais te manger, je vais t’avaler pour mon petit déjeuner. Ha, ha, ha ! »”. Malheureusement, le bélier tout comme les autres animaux qu’il croise sera bien plus malin que lui… La journée qui s’annonçait si bonne, ne le restera pas très longtemps…
Et si vous avez aimé cette histoire, vous adorerez très certainement “Le jour où loup gris est devenu bleu” du même duo, cette fois, adaptation de la première partie du conte populaire “Comment le loup utilise l’indigo”.

Pour aller plus loin :

 

“Les loups dans la littérature” dans le Magazine Virgule (n° 168 de  décembre 2018)

Dans ce numéro, la revue Virgule nous propose un grand dossier sur les loups dans la littérature : le loup de A à Z (un petit dictionnaire pour accros de bêtes à crocs, et dont les loups sont les héros).
Au Moyen Âge, les aventures d’Ysengrin et de Renart nous sont racontées dans le célèbre “Roman de Renart”.
Au 20ème siècle, les plus jeunes scouts sont appelés “louveteaux”.
En Ukraine, une légende nous explique pourquoi les loups dévorent les moutons… Autant d’informations et d’anecdotes intéressantes à retrouver dans ce dossier.

“Les loups” d’ Emmanuelle Figueras –  Milan (2013)

Un documentaire pour les 6-8 ans qui répond aux questions que les enfants se posent à cet âge-là  “Pourquoi les loups vivent-ils en bande ; Tous les loups prennent-ils soin des petits”, etc.
Un très bon ouvrage pour sensibiliser les jeunes au respect de cet animal qui revient petit à petit dans nos régions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.