Charte des collections

Logos/Etiquettes section adultes

Logos/Etiquettes section jeunesse

CHARTE DES COLLECTIONS – 22/05/2014 – Version complète

1 ­ PRINCIPES GENERAUX

Le budget d’acquisitions des bibliothèques communales de Schaerbeek est voté annuellement par le Collège des Bourgmestre et Echevins.
Les bibliothèques communales sont soumises au respect des législations communautaires, fédérales et internationales régissant :
­ -les appels d'offres de marchés publics (fournisseurs prescrits)
­ -la lecture publique (les bibliothèques locales ne sont pas à proprement parlé des lieux de conservation, mais bien des lieux de diffusion de l’information ; les collections sont soumises à une obligation d’actualisation : 55% des documents doivent avoir moins de 10 ans ; 45% doivent être des ouvrages documentaires).

Les collections sont constituées d’ouvrages sous format papier ou électronique de fiction (romans, bandes dessinées, poésie,...), documentaires, de revues et de médias tels que CD, DVD, ... tant pour la jeunesse que pour les adultes.
Les collections se veulent pluralistes et respectueuses de la diversité et des opinions des personnes fréquentant les différents services. Le respect des lois et de l’esprit des lois peut justifier en pratique l’exclusion de certains documents du libre­accès, voire le non achat de certains ouvrages.
Compte­-tenu du contexte territorial et de leur plan quinquennal de développement, les bibliothèques développent des collections adaptées aux publics spécifiques qu’elles sont amenées à toucher. Elles accordent une attention particulière au niveau (initiation et vulgarisation), à la langue (la langue française principalement), la connaissance du pays d’accueil pour les personnes d’origine étrangère et l’accompagnement de la révolution numérique.

La gestion des collections est un acte professionnel qui implique une connaissance approfondie des fonds existants et une capacité à les faire évoluer.
Le bibliothécaire est donc chargé non seulement de l’achat de documents, mais aussi du tri et de l’élimination d’ouvrages vieillis.
Le bibliothécaire œuvre en constante connaissance des publics potentiels avec lesquels il est appelé à travailler : l’ensemble des usagers dans toute leur diversité et les partenaires locaux (scolaires et associatifs).
Tous les documents sont accessibles via les catalogues communs informatisés (bibliothèque et médiathèque). Dans ces catalogues, on retrouve les références de chaque document, leur localisation et leur état de disponibilité sur le réseau schaerbeekois.

2 ACQUISITIONS – CRITERES SPECIFIQUES

Les bibliothèques de Schaerbeek comptent 3 entités travaillant en réseau. La richesse de ce réseau permet des achats communs pour les 3 bibliothèques, mais aussi des achats spécifiques pour chacune d’entre elles.
Sont achetés en priorité pour chaque entité :
-Les ouvrages faisant partie de listes de meilleures ventes en Belgique (romans et essais)
-Les lectures scolaires en plusieurs exemplaires.
-Une collection de revues : les titres sont répartis sur le réseau de façon à présenter une offre la
plus large possible.
-Les périodiques électroniques : priorité est donnée aux bases de données regroupant plusieurs revues et journaux ou aux suppléments en ligne de revues « papier » auxquelles sont abonnées les bibliothèques.
-Les bandes dessinées : en raison de la profusion éditoriale en la matière, les compilations,
rééditions de luxe, hors­séries, et spin­off (séries dérivées) seront a priori exclus des acquisitions ; une attention particulière sera portée sur le choix des séries, selon certains critères (succès public, qualité, nombre de volumes, prix,...) ; une même série ne sera pas forcément acquise pour chaque bibliothèque du réseau.
-Les auteurs locaux : dans la mesure des crédits disponibles, les bibliothèques soutiennent les auteurs locaux par l’achat de publication. Tout achat se fera cependant en cohérence avec la politique générale décrite ci­-dessus.
-Le fonds bruxellois : actualités sur Bruxelles et sa région, avec une prédilection pour Schaerbeek. Priorité est donnée aux ouvrages généraux (grand public). La bibliothèque Sésame accueille cependant certains ouvrages plus spécifiques.
-Les livres en grands caractères : une soixantaine de titres de romans pour adultes, offre éditoriale restreinte oblige, sont acquis chaque année et répartis sur le réseau.
-Le fonds « français facile » : collections d’ouvrages à destination d’un public à la recherche de textes courts et attrayants.
-Les méthodes de langue : priorité est donnée au français, néerlandais, anglais, allemand, italien et espagnol.

Par ailleurs, chaque entité dispose des fonds particuliers suivants :
Bibliothèque Sésame:

Le comptoir de la Médiathèque de Schaerbeek : collections cinéma, musique, jeux, méthodes musicales, livres lus, ... sur support numérique ; en accès direct ou sur commande via le
catalogue informatisé de la médiathèque (ne peuvent toutefois pas être commandés : les médias en prêt, les médias de moins de 3 mois, les nouveautés d’autres centres de prêt, les médias faisant déjà l’objet de 5 réservations).
Les ouvrages en langue étrangère (anglais, allemand, espagnol et italien).
Le fonds BIBLA : collections d’ouvrages en 30 exemplaires à destination des enseignants.
Le fonds emploi / formation : deux thématiques sont particulièrement valorisées : l’orientation scolaire et les techniques de recherche d’emploi.
Le fonds pédagogique : manuels et ouvrages de référence à destination des étudiants et des enseignants du primaire et du secondaire.

Bibliothèque 1001 pages:
Les bandes dessinées : bandes dessinées alternatives (ou indépendantes), romans graphiques.
Les ouvrages en langue étrangère (anglais).

Bibliothèque Thomas Owen:
Les romans SF et fantastiques : une vingtaine de nouveaux titres par an.
Les ouvrages en langue étrangère (anglais).
La réserve documentaires : les documentaires plus anciens sont conservés dans les caves de la bibliothèque Thomas Owen, et ce pour l’ensemble du réseau schaerbeekois. Ces documentaires sont repérables via le catalogue informatisé et peuvent toujours être empruntés.

3  CLASSEMENT

Les documents sont rangés suivant la classification décimale universelle.
Les ouvrages de fiction sont classés par ordre alphabétique d’auteurs.
Certains documents peuvent faire l’objet d’une mise en évidence particulière : c’est notamment le cas pour les nouveautés, les suggestions « coups de cœur », des expositions thématiques.

4 – CONSULTATION SUR PLACE

Certains documents ne sont pas prêtables, cela afin de permettre à tout un chacun de disposer à tout moment d’informations quel que soit son domaine de recherche :
­ -les ouvrages équipés d’une étiquette rouge.
­ -le dernier numéro paru de chaque revue.

5 SUGGESTIONS D’ACHAT

Chaque lecteur peut proposer l’achat de documents (10 par an maximum) via un document prévu à cet effet et disponible dans les 3 entités. Ces propositions d’achat sont satisfaites dans les limites des contraintes budgétaires et des critères de sélection repris dans la présente charte. Dans tous les cas, le lecteur recevra une réponse à sa demande.

6 DONS

Les dons de documents ne sont acceptés que s’ils correspondent aux critères de la présente charte (dans tous les cas, ils doivent avoir moins de 10 ans). Les dons non intégrés sont soit orientés vers des associations, soit proposés à la vente, soit, en dernier recours, détruits. La destination finale des dons est laissée à la libre appréciation des bibliothécaires et ne peut en aucune façon faire l’objet d’une quelconque réclamation.

7 RETRAITS

Les collections sont régulièrement renouvelées. Certains ouvrages sont transférés en réserve et restent disponibles sur demande, d’autres, dégradés ou au contenu obsolète, sont éliminés ou envoyés à la réserve centrale de la Fédération Wallonie-­Bruxelles située à Lobbes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.