Suggestions du club de lecture (juin 2016)

Chères lectrices, chers lecteurs, voici les suggestions du club de lecture pour le mois de juin, spéciale Romain Gary / Philippe Claudel:

GARY, Romain.
La promesse de l’aube (1960)
L’éducation européenne (1945)
Lady L (1963)
Chien Blanc (1970)

Autres livres cités: La vie devant soi (sous le nom d’Emile Ajar, 1975)
                                     L’angoisse du roi Salomon (sous le nom d’Emile Ajar, 1979)
                                     Les racines du ciel (1956)
                                     Les cerfs-volants (1980)

CLAUDEL, Philippe.
Parfums (2012)
Le rapport de Brodeck (2007)
Les âmes grises (2003)

Autre livre cité : La petite fille de Monsieur Linh (2005)


Reprise du Club de lecture en septembre

Animation et contact : Véronique Camus – vroniquecamus@gmail.com

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou une critique à propos d’un des livres cités ci-avant.

2 réflexions au sujet de « Suggestions du club de lecture (juin 2016) »

  1. Lady L – Romain Gary
    Quand, à l’occasion de la célébration de ses 80 ans en famille, Lady L, fantasque et excentrique, apprend que le pavillon annexe à son domaine va être détruit, la nouvelle qui la contrarie vraiment, va la conduire à révéler sa vie à Percy, le poète, éternel amant platonique, qui la portait aux nues et qui va vite déchanter le temps d’arriver au fameux pavillon.
    Née Annette Boudin issue d’une famille ouvrière où le père s’investit dans la contestation continue de la société, intelligente et belle comme le jour, après un court passage dans la galanterie s’amourache d’Armand Denis archétype de l’anarchiste idéaliste dont les projets grandioses ne peuvent mener qu’à la catastrophe. Elle va le financer par des petits larcins et grâce à la fortune du Duc de Glendale – Dicky – qui a pris Annette sous son aile, mais la belle est restée midinette..
    Lady L, roman rédigé directement en anglais montre tout l’humour dont peut faire preuve Romain Gary , un humour très british; c’est un récit drôle plein d’esprit et de verve, caustique et tellement politiquement incorrect……

  2. Les âmes grises – Philippe Claudel
    Hiver 1917, autour du meurtre de Belle de jour, petite fille de 10 ans, retrouvée étranglée, Philippe Claudel évoque par bribes et retours vers le passé, l’enquête et surtout les personnages, témoins et acteurs de la tragédie. Par le biais du narrateur qui a participé à cette enquête, c’est l’ensemble des notables qui est analysé, au travers des relations collusions et corporatisme dans le contexte de la guerre mettant en exergue leur nature humaine, leur âme grise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.