COIN DES CURIEUX – Idées cadeaux #1: les prix littéraires

Prix Femina : La Serpe de Philippe Jaenada – Julliard

Philippe Jaenada revient sur l’affaire Henri Girard, auteur du roman “Le salaire de la peur”. En 1941, l’écrivain sera soupçonné puis acquitté d’un triple meurtre dans le château familial. Personnage peu sympathique, ambigu et mystérieux, Henri Girard sera hanté toute sa vie par cette affaire jamais élucidée…du moins, jusqu’à ce que Philippe Jaenada s’en mêle. En se plongeant dans les archives de l’affaire, en reconstituant l’enquête et en s’accrochant au moindre indice, Jaenada nous livre une saga policière d’une grande finesse qui oscille entre rire et larmes et qui tient en haleine de la première à la dernière page.

 

 

 

Prix Goncourt : L’Ordre du jour d’Éric Vuillard – Actes Sud

Avec ce récit court, Éric Vuillard nous raconte les coulisses de l’annexion de l’Autriche par l’Allemagne nazie. Détricotant les mythes en s’attachant aux détails méconnus qui ont fait l’Histoire, il mêle tragique et grotesque et nous offre un roman surprenant et fulgurant à lire d’urgence.

 

 

 

 

 

 

Prix Médicis : Tiens ferme ta couronne de Yannick Haenel – Gallimard

Jean Deichel a écrit un énorme scénario sur la vie d’Herman Melville et dont personne ne veut. Un jour, Michael Cimino, scénariste américain célèbre mais maudit, lit le manuscrit. S’ensuivent une série d’aventures à la limite du burlesque qui seront autant d’occasions de mieux comprendre les obsessions de ce narrateur en quête d’absolu. Roman extravagant qui multiplie les situations absurde, “Tiens ferme ta couronne”  est une réflexion surprenante autour de l’art et de la recherche du beau.

 

 

 

 

Prix Renaudot : La Disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez – Grasset

Roman historique, d’une grande virtuosité, “La disparition de Josef Mengele” nous emmène en Amérique du sud sur les traces du médecin d’Auschwitz. Après-guerre, l’ancien tortionnaire pense y fonder une nouvelle vie mais la traque recommence. S’ensuivront trente années de fuites et d’angoisses jusqu’à sa mort mystérieuse sur une plage en 1979. Une odyssée effrayante au cœur des ténèbres.

 

 

 

 

Grand prix du roman de l’Académie française : Mécaniques du chaos de Daniel Rondeau – Grasset

Daniel Rondeau explore ici les mondes entremêlés de la finance, du politique et des religions pour nous dépeindre avec beaucoup de justesse le chaos de notre monde moderne. Un thriller polyphonique extrêmement maîtrisé et d’une justesse infinie.

 

 

 

 

 

Prix Nobel de littérature – Kazuo Ishiguro

Face à Murakami et Atwood, Kazuo Ishiguro, britannique d’origine japonaise, a créé la surprise en remportant le Nobel de littérature 2017. Auteur de sept romans depuis 1982, dont deux adaptations cinématographiques, il veille toujours à cultiver le mystère en passant d’un genre à un autre. Un auteur surprenant donc, à découvrir absolument:

Lumière pâle sur les collines (1984)
Un artiste du monde flottant (1987)
Les Vestiges du jour  (1990)
L’Inconsolé (1997)
Quand nous étions orphelins (2001)
Auprès de moi toujours (2006)
Le Géant enfoui (2015)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.