COIN DES CURIEUX – Les prix littéraires 2016

Comme chaque année, les prix littéraires mettent en lumière des romans d’exception, bouleversant ainsi les ventes des libraires…et  les prêts en bibliothèques!

Aperçu non-exhaustif des grands gagnants de 2016.

slimani On commence avec le plus connu et le plus médiatisé…le Goncourt. Décerné par l’académie Goncourt et considéré comme le plus prestigieux des prix, c’est aussi le plus ancien. Fait assez rare pour être souligné, il est remporté cette année par une femme, Leïla Slimani et son livre “Chanson douce”. Le récit tragique et envoûtant d’un infanticide sur fond de lutte sociale et de préjugés.

 

rezaLe prix Renaudot, crée en 1926 par 10 journalistes littéraires, visait à réparer les injustices du Goncourt, jugé parfois élitiste. Aujourd’hui, il récompense un ton ou un style original et novateur. Cette année, c’est l’écrivaine Yasmina Reza qui a été primée pour son roman “Babylone”, dans lequel une fête tourne au vaudeville tragi-comique à la suite d’un malentendu des plus banal. Sarcastique à souhait!

 

marcus-malteOn continue avec le prix Femina, créé en 1904, dans le but, lui aussi, de faire faire une contre-proposition au Goncourt qui n’avait alors consacré que des hommes. Même s’il est composé d’un jury exclusivement féminin, il récompense sans distinction hommes et femmes. En 2016, c’est le roman “Le garçon” de Marcus Malte qui a été primé, l’histoire d’un garçon sauvage confronté brutalement à la civilisation du début du 20ème siècle. Un roman d’apprentissage sur la condition humaine.

 

jablonkaLe prix Médicis est, quant à lui, le plus jeune des grands prix littéraires français. Il a pour vocation de récompenser l’œuvre d’un auteur débutant ou peu connu du grand public. Il  a été attribué à Ivan Jablonka et son œuvre “Laëtitia ou la fin des hommes”. Un documentaire fiction sur un fait divers tragique de 2011, l’enlèvement et l’assassinat de Laetitia Perrais. A travers une enquête de plusieurs années et un récit poignant, l’auteur nous invite à retrouver l’humain et plus largement l’humanité souvent effacés par une surmédiatisation et à voir plus loin qu’un simple fait divers.

 


dylanFinissons en musique avec le très discuté Prix Nobel de Littérature 2016: Bob Dylan. Scandaleux pour les uns, légitime pour les autres, ce choix a au moins le mérite de dépoussiérer des institutions qui semblent parfois figées dans le temps et fermées sur elles-mêmes. Que l’on valide ou non, on ne peut nier la poésie des chansons de Bob Dylan et son apport à la musique folk et rock.

Son œuvre est à (re)découvrir dans les collections de la médiathèque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.