Rencontre littéraire avec Abha Dawesar (Europalia.India)

En Inde, « les dessous-de-table se font en réalité sur la table ! »

Cette phrase, tirée de « L’Inde en héritage », décrit parfaitement l’univers d’Abha Dawesar : décalé, caustique, subversif. En 2012, la recevant dans son émission littéraire sur France 2, Frans-Olivier Giesbert n’a cessé de qualifier Abha Dawesar de « grand écrivain indien ». Et elle l’est assurément, depuis que l’obus littéraire « Babyji » a explosé en 2007. Dans ce premier ouvrage traduit en français, elle nous présente les aventures iconoclastes d’Anamika, jeune Lolita indienne, qui cherche à trouver réponse à ses problèmes existentiels au travers des sciences exactes et d’amours au féminin. Pour ceux qui imaginent l’Inde comme une société rigide, « Babyji » remet les pendules à l’heure !

Depuis, Abha Dawesar a confirmé l’essai, en publiant « Dernier été à Paris » (en 2008), « L’inde en héritage » (en 2009), « L’agenda des plaisirs » (en 2011) et « Sensorium » (en 2012).

Née à New Delhi en 1974, diplômée de Harvard, Abha Dawesar s’est partagée un temps entre New Delhi, Paris et New York, avant de s’installer dans la métropole américaine, où elle vit aujourd’hui. Cette jeune femme cosmopolite, parfaite francophone, qui est aussi une artiste plasticienne de qualité, n’est pas sans rappeler une certaine Amélie Nothomb ! Traduits dans de nombreuses langues, ses ouvrages bénéficient d’une reconnaissance internationale. Cette rencontre s’annonce aussi exceptionnelle que savoureuse !

Modération : Revue Indications

Informations pratiques :

Quand ? Le samedi 30 novembre 2013 à 11h30.
Où ? Bibliothèques Sésame (Boulevard Lambermont, 200 à 1030 Schaerbeek) 02/240.43.70

Entrée libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.