100 ans, ça se fête, non ?

Portrait de Thomas OwenThomas Owen écrivit ses premiers récits policiers sur les encouragements de Stanislas-André Steeman. En 1943, sous l’influence de Jean Ray, il donna ses premiers recueils de contes fantasti- ques, « Les Chemins étranges », « La Cave aux Crapauds », « Pitié pour les ombres » et « Contes à l’encre de la nuit », qui l’ont imposé d’emblée comme un maître du genre. C’est l’un des rares écrivains capables d’écrire des choses mystérieuses dans une langue claire. Attiré par le surréalisme, il devient également critique d’art sous le pseudonyme de Stéphane Rey

Pendant sa retraite, Thomas Owen habitait à Schaerbeek. Son patronage était donc naturel pour l’une des bibliothèques du réseau communal. Inaugurée en 1996 en présence de l’écrivain, la filiale « Thomas Owen » fut construite à deux pas de la RTBF et se destinait à desservir le « haut de la commune ». 14 ans plus tard, le bilan est plus que positif: plus de 1300 membres y effectuent chaque année 36.000 prêts. Cerise sur le gâteau, la bibliothèque est bien fréquentée par les plus jeunes, provenant principalement des écoles avoisinantes. Vous y trouverez bien sûr la plupart des Å“uvres de l’auteur.

Pour aller plus loin sur Thomas Owen : http://thomas-owen.blog4ever.com Bibliothèque filiale « Thomas Owen » Avenue de Roodebeek 111 1030 Schaerbeek Téléphone : 02 735 73 56

2 réflexions au sujet de « 100 ans, ça se fête, non ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.