Suggestions du club de lecture (avril 2019)

Chères lectrices, chers lecteurs, voici les suggestions du Club de lecture pour le mois d’avril 2019:

AVRIL 2019 Séance consacrée à des livres primés, à juste titre… ou pas !

APPANAH, Natacha. Tropique de la violence* (1999).
Prix Femina des lycéens et autres prix 2017  

GUENASSIA, Jean-Michel. Le club des incorrigibles optimistes* (2009)
Prix Goncourt des lycéens 2009

REZA, Yasmina. Babylone* (2016).
Prix Renaudot 2016

GAUDÉ, Laurent. Le Soleil des Scorta* (2004).
Prix Goncourt 2004

GUAY-POLIQUIN, Christian. Le poids de la neige (2017).
Prix France-Québec 2017

COGNETTI, Paolo. Les huit montagnes* (2016).
Prix Strega 2016 et Médicis étranger 2017

ELYZAD, maison d’édition primée pour la qualité de sa production.
Prix Alioune Diop de l’édition africaine 2011

* Disponible à Sésame


Prochain Club de lecture, le mardi 21 mai 2019

Animation et contact : Véronique Camus – vroniquecamus@gmail.com

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou une critique à propos d’un des livres cités ci-avant.

Une réflexion au sujet de « Suggestions du club de lecture (avril 2019) »

  1. Tropique de la violence – Natacha Appanah
    Entre Marie, une infirmière de la métropole, Moîse, abandonné par sa mère immigrée parce qu’il a des yeux vairons, Bruce, sans papier, caïd violent de Gaza – ce quartier abandonné par les autorités, Stéphane le bénévole altruiste d’une ONG et enfin Olivier, le policier témoin impuissant d’une violence toujours sous-jacente, Nathacha Appanah offre un récit polyphonique, cinq paroles qui se croisent et qui reconstituent le passé de cinq acteurs et les évènements qui vont aboutir au drame dans cette île de Mayotte, département français, un creuset de peuples, de religions, de pauvreté, une île prête à exploser.
    Tropique de la violence est un roman court et percutant qui révèle et dénonce cette situation anachronique et pourtant quotidienne, d’un département français, laissé à l’abandon, malgré les efforts d’une métropole souvent dépassée parce qu’impuissante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.